Colombie : 104 capsules de drogues retrouvées dans l’estomac d’une petite fille de 11 ans

1
291

La police colombienne a annoncé mardi 18 novembre que la petite fille a été hospitalisée d’urgence après s’être plainte de maux de ventre. Selon les premières enquêtes, elle a avalé une centaine de capsules contenant de la drogue, elle est suspectée d’avoir servi de « mule » à des trafiquants de drogues.

Les faits se sont passés à l’ouest de la Colombie, dans la ville de Cali. Hoover Penilla, le commandant de la police de la ville a expliqué aux médias locaux : « l’enfant a eu une intervention chirurgicale pour extraire au total 104 capsules, dont le contenu est actuellement examiné pour connaître le type de stupéfiants qu’elles contenaient ». Après l’opération, la petite fille était dans un état stable mais les médecins gardent un pronostic « réservé ».

D’après les autorités colombiennes elle devait servir de « courrier humain » ou « mule » pour transporter la drogue vers l’Europe, soit une quantité de 500 à 600 grammes selon les estimations. « Tout semble indiquer qu’il s’agit d’une instrumentalisation et de l’utilisation de manière perverse de cette mineure par des adultes qui se servaient d’elle pour transporter la drogue de la Colombie vers un autre pays » indique le commandant de la police qui ajoute que c’est la première fois qu’une mineure si jeune est utilisée pour le transport de la drogue.

La Colombie est l’un des plus gros producteurs mondiaux de cocaïne avec le Pérou, d’après le dernier rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (Onudc). En 2013, elle a produit 290 tonnes de cocaïne.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.