Renforcement et non disparation du latin et du grec lors de la réforme du collège 2016, selon Vallaud-Belkacem.

0
33

Afin de rassurer les associations d’enseignants, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a affirmé que le latin et le grec ne seront pas supprimés lors de la réforme du collège en 2016, mais seront au contraire renforcés.

Actuellement, les collèges proposent le latin et le grec en option. Or, les collégiens à opter pour ces deux langues anciennes, ne sont que 20%.

En transformant ces langues en EPI (Enseignement Baltique Pluridisciplinaire) en les incluant dans le temps scolaire) le latin et le grec seront revalorisés. En 2016, les collèges devront choisir 6 EPI obligatoires sur une palette de 8.

Quand aux heures consacrées au latin et au grec, elles sont actuellement de deux heures hebdomadaires en cinquième, trois heures en quatrième et troisième, de même pour le grec auquel il est consacré trois heures hebdomadaires. En EPI, les langues anciennes bénéficieront d’une heure en cinquième, puis de deux heures par semaine en quatrième et en troisième.

En outre, des EPI langues et cultures de l’Antiquité, seront intégrées dans le programme des collèges. La ministre de l’éducation nationale souligne que, l’apprentissage des langues anciennes, fournit des éléments essentiels sur la citoyenneté aux collégiens.

Validée le vendredi 10 avril 2015, par un vote consultatif de la communauté éducative, la réforme du collège 2016 ne fait pas l’unanimité. Les syndicats qui ont composé 80% des voix, au cours des élections professionnelles, de décembre sont fermement opposés à cette nouvelle réforme du collège.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR