Une chrétienne condamnée à mort pour apostasie au Soudan

0
314

Tout juste 27 ans et enceinte de huit mois, une chrétienne soudanaise est condamnée à mort par le tribunal de Karthoum pour apostasie. En effet, elle refuse de renier sa foi et de se convertir à l’islam.

Sa liberté religieuse bafouée

Meriam Yahia Ibrahim Ishag, de son nom chrétien est une jeune femme de 27 ans. Enceinte de huit mois, elle est actuellement détenue avec son fils d’à peine 20 mois, selon Amnesty International qui réclamet sa libération, uniquement parce qu’elle est chrétienne. Un choix qui ne devrait pourtant pas être considéré comme un crime au Soudan qui, même à majorité musulman, prévoit dans sa constitution la liberté de religion. Face à cette détention, les ambassades occidentales sont intervenues en réclamant le respect de la liberté religieuse de la jeune femme.

Mais cela n’a pas empêché le tribunal de Khartoum de condamner à mort cette chrétienne, ce jeudi 15 mai. Lors du procès, le juge a déclaré « Nous vous avions donné trois jours pour abjurer votre foi mais vous avez insisté pour ne pas revenir à l’islam. Je vous condamne à la peine de mort par pendaison. »

Le calvaire de Meriam Yahia Ibrahim Ishag est pourtant loin d’être fini puisqu’elle est également condamnée à recevoir 100 coups de fouet pour adultère. En entendant l’énoncé du verdict, cette chrétienne est restée impassible et a calmement déclaré au juge « Je suis chrétienne et je n’ai jamais fais acte d’apostasie ».

Les soudanais protestent contre la mise à mort de Meriam Yahia Ibrahim Ishag

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.