Chine: une canadienne a été relâchée alors que son mari est toujours retenu pour espionnage

0
15

Depuis six mois, une canadienne Julia Dawn Garratt, a été mise sous examen et a été relâchée. Par contre, son époux Kevin Garratt, est encore retenu en Chine. Le couple a été accusé « d’activités ayant sapé la stabilité de l’État chinois ».

Une condamnation déplorée par la communauté internationale

Détenus secrètement depuis Août dernier, cette condamnation a vivement détérioré la relation et l’entente entre la Chine et le Canada. Le couple a pour activité de faire parvenir des aides humanitaires en Corée du nord et tenait un café dans la fille frontalière de Dandong.

Ce mardi, la diplomatie chinoise a libéré Julia Dawn Garratt « dans l’attente du procès ». Par contre, Kevin Garratt sera « écroué au motif d’espionnage et de vol de secrets d’État ». Leur fils, Simeon Garratt assure que ses parents sont « ouvertement chrétiens », se contentant d’« envoyer des denrées alimentaires à des populations paupérisées et oubliées en Corée du Nord ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.