Chine : tentant de fuir la Chine, deux Ouïgours sont abattus par la police

0
29

Selon diverses sources, la police chinoise aurait abattu, près de la frontière vietnamienne deux Ouïgours ( peuple vivant autrefois dans le Turkestan oriental ) qui tentaient de fuir leur région de Xinjiang suite à de violentes répressions dont ils font l’objet dans cette région chinoise.

Les faits se sont déroulés à plusieurs kilomètres de Xinjiang, dans la région de Guangxi. Alors qu’ils tentaient de passer la frontière, les deux Oigours, armés d’armes blanches, ont été interpellés par des policiers chinois. C’est en tentant de résister que les deux individus ont été abattus par la police.

Une Chine de plus en plus intransigeante avec ses frontières

Selon Dilxat Rashit, porte-parole du Congrès mondial ouïgour,  » La Chine a recours a des moyens extrêmes, n’hésitant pas à tirer ou à tuer, pour intimider les Ouïgours qui tentent de s’enfuir. Il existe un lien de cause à effet direct entre la répression des autorités chinoises au Xinjiang et les tentatives de départ de la population ouïgoure. Les autorités centrales ont opté pour une stratégie de répression implacable contre les militants ouïghours, invariablement qualifiés de terroristes ou de séparatistes « .

Cet évènement a déjà été désapprouvé par plusieurs ONG défendant les Droits de l’Homme.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.