Chili : l’état d’alerte décrété dans la région d’Atacama pour cause d’inondation

0
41

Depuis mardi soir, une forte tempête et des pluies torrentielles se sont abattues dans la région d’Atacama, provoquant la mort de quatre personnes et la disparition de 22 autres.

Précipitations inhabituelles

La région d’Atacama, au Chili, est connue pour être une des plus sèches au monde. Depuis mardi soir pourtant, des pluies torrentielles s’y sont abattues provoquant le débordement des rivières, asséchées depuis des années, et l’inondation des villages alentours. Cette forte tempête a fait quatre morts – une par électrocution, une autre suite à l’effondrement d’un réservoir d’eau tandis que les deux dernières victimes ont été emportées par les eaux – 22 disparus et près de 2300 personnes sinistrées. Face à ces pertes humaines, le vice-ministre de déclarer que « Le gouvernement regrette profondément ces quatre décès et transmet ses condoléances aux familles ».

Pour les services de météorologie, les précipitations qui sont tombés sur cette région de Chili ces derniers jours sont au moins dix fois supérieures à celles que l’on enregistre habituellement, incitant ainsi le gouvernement chilien a décrété le mercredi 25 mars « l’état d’urgence ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
Journaliste spécialisée dans l'actualité internationale et people.