Charlie Hebdo: l’homme qui a salué les attentats a été tué par un drone américain

1
21

Cet homme tué par un drone américain se nomme Hareth al-Nadhari et c’est l’un des chefs d’Al-Qaida, basé au Yémen.

De nouvelles menaces contre la France

Hareth al-Nadhari est un des rares membres du groupe qui se manifeste publiquement. Dans une vidéo diffusée sur internet ce 10 janvier, il déclarait vouloir perpétuer de nouveaux attentats contre la France trois jours après les attentats contre le journal Charlie Hebdo. Dans la foulée, il a vivement salué les œuvres des frères Kouachi.

Selon un communiqué publié par Aqpa, Hareth al-Nadhari a été frappé par un drone alors qu’il se trouvait dans une voiture. Il serait mort carbonisé. Cette offensive de l’armée américaine au Yémen est la troisième depuis les attentats parisiens du 7 janvier. D’ailleurs, les États-Unis font bénéficier une somme de 45 millions de dollars à ceux qui capturent les huit dirigeants d’Aqpa, la branche la plus redoutée d’Al-Qaida.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.