Charlie Hebdo : Les musulmans en France ont peur des répercussions de l’attentat du mercredi

0
103
musulmans

Après l’attentat meurtrier du mercredi 7 janvier qui a tué 12 personnes au sein du groupe Charlie Hebdo, les musulmans en France craignent de violentes répercussions sur l’ensemble du territoire français.

« Ce ne sont pas des musulmans »

Alors que les tensions montaient après l’attentat qui a visé l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, mercredi, les musulmans en France qui se regroupent au sein du Conseil français du culte musulman ont manifesté leur envie de vivre en paix malgré cet acte de barbarie perpétré par les leurs. Ils affirment d’ailleurs que ceux qui sont à l’origine de cette attaque ne sont pas des musulmans mais des barbares qui ont perdu leur âme.

« Ce ne sont pas des musulmans, ils n’ont rien à voir avec l’islam, ce sont des criminels, des barbares…Ils ont perdu leur âme. »

La communauté musulmane cible de plusieurs attaques

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 janvier, la communauté musulmane en France est la cible de plusieurs attaques. Des tirs d’armes à feu ont retentit dans des lieux de culte, des jets de projectiles ont eu lieu au Mans et à Port-la-Nouvelle dans l’Aude, un restaurant kebab a été victime d’une explosion à Ville-franche-sur-Saône, le portail d’une mosquée a été peint d’une inscription qui dit « Mort aux Arabes ». . .Autant de répercussions qui pourront mener jusqu’à une stigmatisation, selon les musulmans en France.

Une prière à la mémoire des victimes de l’attentat de Charlie Hebdo

Dans l’après-midi du jeudi, plusieurs imams se sont rendus devant le siège de l’hebdomadaire Charlie Hebdo pour dénoncer les attaquants. L’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi a également organisé une réunion de l’ensemble des organisations musulmanes de France à la Grande Mosquée de Paris afin d’observer une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat. Dimanche, tous les fidèles sont également invités à se rendre au rassemblement afin de rendre hommage aux personnes qui sont mortes dans cette tuerie.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.