Charlie Hebdo : Le monde entier est Charlie

0
42
charlie

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans différents endroits au monde pour démontrer leur compassion envers les victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo. De Marseille à Madrid, en passant par Londres et Bruxelles, on entendait des gens chanter La Marseillaise et brandir des pancartes We are Charlie dans les rues.

Philippe Geluck mène la foule en Belgique

C’était aux côtés de quelque 20 000 personnes que le dessinateur belge Philippe Geluck a rendu hommage aux victimes de Charlie Hebdo sous le slogan « Ensemble contre la haine ». Tout comme les autres journalistes et dessinateurs du monde entier, Philippe Geluck a voulu faire part de son « attachement à la liberté de pensée et d’expression, dans le respect des autres ».

Toujours en Belgique, 12 000 autres personnes ont également manifesté à Vienne et 18 000 autres à Berlin. On pouvait d’ailleurs apercevoir dans la foule quelque pancartes et banderoles marquées « Berlin ist Charlie ».

Le froid n’a pas empêché le Canada de manifester

25 000 personnes ont manifesté malgré le froid au Canada. Français, Canadiens et Québecois ont apporté des drapeaux « Je suis Charlie ». Sur le bâtiment historique du Parlement québécois, une affiche géante marquée du même slogan a été accrochée. Près de 2 000 personnes se sont rassemblées pour rendre hommage aux victimes de Charlie Hebdo sur la place.

« Je suis Charlie »

A Washington, l’ambassadeur de France, la directrice du Fonds monétaire international Christine Lagarde ainsi que plusieurs autres ambassadeurs ont organisé un cortège suivi par des milliers de personnes entre le musée de la presse et un mémorial aux forces de l’ordre.

La Marseillaise a d’ailleurs été reprise en chœur dans quelques pays comme Madrid, Stockholm, Londres, Athènes, Rome ou Luxembourg.

Jérusalem, l’Afrique et Cuba aussi

En Afrique, une manifestation a eu lieu à Bujumbura, la capitale de Burundi réunissant quelque 200 à 300 personnes sous le slogan « Non à la violence ». D’autres manifestations ont également eu lieu en Côte d’Ivoire et en Guinée.

A Cuba, une cinquantaine de journalistes de médias étrangers et de résidents français ont manifesté à La Havane avec la marque « Je suis Charlie ».

La mairie de Jérusalem a également organisé un rassemblement réunissant 500 personnes sous un écran géant où il a été marqué « Je suis Charlie ». Des centaines de personnes ont également manifesté à Beyrouth brandissant la plupart un crayon signe de liberté d’expression.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.