Charlie Hebdo : l’attentat fait aussi des heureux sur e-Bay

0
474
charlie

Alors que la France entière pleure les 12 morts dans l’attentat qui a visé l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier, une nouvelle forme de business a parallèlement vu le jour sur Internet, faisant de nombreux heureux qui profitent ainsi du malheur des autres pour s’enrichir.

Un business inspiré de Charlie Hebdo sur e-Bay

Plusieurs dizaines de petites annonces ont été repérées sur le site de vente aux enchères en ligne e-Bay ce jeudi. Tout y passe : des collections Charlie Hebdo, t-shirts, des badges et même des campagnes publicitaires de grandes entreprises qui se sont directement inspirées de l’attentat qui a visé l’hebdomadaire Charlie Hebdo, mercredi.

Des numéros de Charlie Hebdo à 2 510 euros

Un drame n’empêchant pas quelques profiteurs de s’enrichir sur la toile, des numéros de Charlie Hebdo sont proposés aux enchères depuis ce matin à des prix incroyables allant de 10 euros à 100 euros voire 2 510 euros pour le numéro Charia Hebdo paru en 2011 et provoquant l’attaque au cocktail Molotov du siège du journal la même année.

Et bizarrement, ça marche puisque les enchères cumulent depuis la parution des annonces sur e-Bay.

https://twitter.com/LilyPthx/status/553065611937742848

Soutenons Charlie sur Apoyogo

Les internautes doivent toutefois rester vigilants par rapport à tout ce business qui entoure l’attentat de Charlie Hebdo. Comme sur cette plateforme de crowdfunding Apoyogo qui vient d’apparaître sur Internet et qui invite les internautes à faire directement un don en ligne pour venir en aide à l’hebdomadaire ainsi qu’aux familles des victimes. Une plateforme qui n’a pas encore été validée ni déclarée officiellement par les responsables de Charlie Hebdo ou d’une quelconque association des familles des victimes de l’attentat.

Une source d’inspiration particulière

Outre les t-shirts, les badges et les gadgets qui ont été rapidement créés après l’attentat de Charlie Hebdo, un grand magazine s’est également inspiré du triste événement pour réaliser une publicité déguisée.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.