Charlie Hebdo : Les chirurgiens arrêtent la grève en guise de solidarité

0
429
charlie

En guise de solidarité, tous les praticiens libéraux appartenant au syndicat de chirurgiens Le Bloc ont décidé de mettre entre parenthèse la grève qui a débuté lundi 5 janvier dans les cliniques.

En cas d’urgence

Mercredi 7 janvier, le syndicat des chirurgiens Le Bloc a invité tous les praticiens libéraux à suspendre la grève dans les cliniques. Une décision qui a été prise suite à l’attentat qui a visé l’hebdomadaire Charlie Hebdo afin d’être entièrement disponibles en cas d’urgence. Jean Mary, le porte-parole du Bloc d’affirmer :

« Nous avons décidé d’arrêter le mouvement devant les attentats, on ne voudrait pas poser problème dans les services d’urgence puisqu’actuellement, avec le plan vigipirate, on doit être disponibles. »

Mise en place d’une cellule médico-psychologique

De nombreuses personnes ont été témoins de l’attaque qui a visé l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier. Afin de les aider à mieux se sentir après les faits, le gouvernement français a mis en place une cellule d’urgence médico-psychologique à l’Hôtel-Dieu. François Hollande, le président français s’est déjà rendu sur les lieux pour rendre visite aux personnes qui y ont été accueillies.

Un numéro vert pour les témoignages

La police judiciaire de Paris a par ailleurs mis à disposition un numéro vert : le 08 05 02 17 17 pouvant servir à toutes les personnes qui voudraient témoigner ou qui pourraient avoir croisé la route des suspects.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.