Charleville-Mézières: interdite d’aller en cours à cause d’une jupe jugée « trop longue »

0
26

Sarah, une étudiante en troisième du collège Leo Lagrange, situé en Charleville-Mézières, est interdite d’aller en cours par l’établissement à cause d’une jupe que l’administration de l’école juge « trop longue ».

« Sa jupe s’apparentait à un signe religieux »

Sarah avait déjà manqué deux jours d’école à cause d’une jupe que la principale du collège trouvait trop longue. En effet, sa tenue vestimentaire a été perçue comme « un signe religieux ostentatoire », ce que l’adolescente dément fermement: « Cette jupe n’a vraiment rien de particulier, elle est toute simple ». La jupe avait été achetée à 2 euros chez Kiabi.

Sommée de s’expliquer, la principale de l’établissement scolaire, Maryse Dubois, avait déclaré que la jupe était « trop longue ne respectait pas la loi sur la laïcité à l’école. Sa longueur montre un signe ostentatoire d’appartenance religieuse ». Les parents de Sarah ne comprennent pas ces mesures et disent être furieux contre l’établissement, en arguant que porter une jupe longue « n’est pas interdite par la loi ». De confession musulmane, la jeune fille « enlevait le voile tous les matins avant d’entrer au collège ».

 

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)