Le chaos risque de refaire surface à Yemen

0
68

Depuis la révolution de 2011, le Yémen poursuit son engagement dans une pénible transition.   Mais actuellement avec les combats entre les rebelles chiites et les forces  qui ont débuté ce mardi dans la capitale, on se pose la question à savoir si le pays ne va encore basculer dans la guerre civile. Dans la journée à Sanaa, des gens ont tenté de faire une prise d’assaut au siège de l’Etat. Conséquence, il y a eu 7 morts du côté des opposants et une dizaine de blessés.

La réponse reste certaine sur la question de la situation actuelle au Yémen. L’iCG appuie sur la sonnette d’alarme. Il avance que la transition yéménite est à son carrefour le plus dangereux depuis l’année 2011. La situation actuelle du pays est aggravée par deux autres faits, il s’agit de la rébellion houtiste et les revendications d’indépendance de provinces du Sud qui  régurgitent  l’accord d’unification avec le Yémen du Nord de 1990. En plus de cela, la population est aussi confrontée à la menace Al-Qaeda. Les djihadistes sont capables de mener plusieurs attaques notamment au niveau de l’aéroport de Seyoun.  Depuis leur présence, ils continuent de perpétrer des violences contre les forces de sécurité. Leur dernier attentat a eu lieu ce mardi dans la province orientale de l’Hadramaout dans l’Est du pays. Ils ont tué 3 soldats dans une explosion de voiture piégée à un barrage de l’armée.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.