Cergy-Pontoise : un cas suspect d’Ebola découvert

0
98

Ce jeudi, les locaux des services sociaux à Cergy-Pontoise ont été bouclés pendant près d’une heure et demi, suite à un cas suspect d’Ebola sur quatre Guinéens, sans papier, ayant présenté des symptômes suspects.

La suspicion désormais levée

L’alerte a été donnée cet après-midi vers 16 heures lorsque l’un des Guinéens ait été pris de malaise dans le bâtiment de la DDASS de Cergy-Pontoise, en banlieue parisienne, alors que la personne présentait des symptômes grippaux semblables à la fièvre Ebola qui fait tant de ravage en Afrique de l’Ouest. Afin de lever toute suspicion quant à la découverte du virus sur le sol français, le préfet du Val d’Oise, Jean-Luc Nevache, a fait effectuer par « simple mesure de précaution » des analyses d’urgence sur les 60 individus présents dans le bâtiment. Vers 19h30, les tests se sont révélés négatifs pour tous les employés, de même que pour les quatre Guinéens suspectés et le préfet de rassurer annoncer qu’aucune personne n’a été contaminée par l’Ebola.

Cet état d’alerte, rapidement levé, intervient en France alors qu’en Espagne, l’aide-soignante présentant le premier cas d’Ebola en Europe se trouve dans un état critique.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.