Centrafrique: huit groupes armés s’engagent à relâcher les enfants-soldats

0
21

C’est un pas de plus pour le respect des droits des enfants en Centrafrique. En effet, le Forum de Bangui, une organisation qui travaille pour la réconciliation nationale et la libération des enfants-soldats recrutés de force pour se battre, vient de réussir à faire signer à huit groupes armés une convention qui leur interdisait désormais de recruter des enfants pour se battre.

Le recrutement d’enfants-soldats est monnaie courante en Centrafrique. Ce mardi 5 mai, huit groupes armés en conflit ont signé, lors d’une cérémonie officielle à Bangui, un accord qui permettra de relâcher les enfants-soldats et de ne plus en recruter à l’avenir. Il est à noter que la plupart des enfants sont arrachés de force à leurs familles pour aller combattre et que l’on dénombre actuellement entre 6 000 et 10 000 enfants enrôlés de force dans les factions armées.

Un porte-parole de l’ONU s’est félicité pour cette initiative et pour la coopération des groupes armés: « Les dirigeants des groupes armés ont également convenu de donner à l’Unicef et ses partenaires un accès immédiat et sans restriction aux zones sous leur contrôle ».

Cependant, aucune date n’a encore été prévue pour la libération de ces enfants, mais un plan d’aide a déjà été mis en place pour que les enfants, une fois libérés, ne se retrouvent pas à la rue.

 

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)