Cancer du col de l’utérus : l’OMS recommande deux doses de vaccin et dès 9 ans

0
64

Pour prévenir le cancer du col de l’utérus, l’OMS préconise , ce mercredi 3 décembre 2014, de vacciner les filles contre le papillomavirus humain (HPV) dès l’âge de 9 ans, en réduisant les doses à deux contre les trois habituelles. Le papillomavirus est un virus affectant les muqueuses et à l’origine de 99% des cancers du col de l’utérus.

Deux doses et dès l’âge de 9 ans pour une meilleure prévention des jeunes filles

Actuellement, le vaccin contre le papillomavirus se pratique entre 11 à 14 ans. L’OMS préconise désormais de vacciner les jeunes filles bien avant l’exposition à l’infection soit de 9 à 13 ans. Selon toujours l’OMS, contre les 3 doses habituellement pratiquées, deux injections sont suffisantes (efficacité similaire à celui du vaccin à trois injections). Ces nouvelles recommandations visent essentiellement à améliorer la prévention de l’infection tout en réduisant le coût de la santé surtout dans les pays pauvres où 85% des 270 000 mortalités liées à la maladie sont enregistrés. « La combinaison d’outils plus efficaces et accessibles pour prévenir et traiter le cancer du col de l’utérus va contribuer à alléger le coût de la santé, en particulier dans les pays à bas revenus » a précisé Nathalie Broutet, épidémiologiste à l’OMS.

Le premier vaccin contre le HPV étant mis sur le marché en 2006, actuellement, plus de 55 pays bénéficient de ce vaccin avec le concours de l’Alliance GAVI, un partenariat entre les secteurs public et privé dont l’OMS, la Banque Mondiale, la Fondation Bill et Melinda Gates.

Cancer de l’utérus : un millier de décès par an en France

Contrairement à d’autres pays comme le Royaume-Uni ou l’Australie où la couverture vaccinale s’est nettement améliorée, la France a du retard à rattraper. La couverture contre le papillomavirus a chuté de 27% en 2011 à 20% en 2013 pour les jeunes filles de 16 ans. Le cancer du col tue pourtant plus de un millier de personnes par an. En mi-septembre, pour améliorer la couverture vaccinale en France, l’OMS  préconisait déjà dans un rapport une vaccination à l’école dès l’âge de 9 ans. Ces nouvelles recommandations devraient permettre d’augmenter la couverture vaccinale chez les jeunes filles françaises de 9 à 20 ans.

Vaccin, préservatif, frottis : meilleurs moyens de lutte contre le cancer du col de l’utérus

Bien que le vaccin ne soit pas encore obligatoire et qu’il ne prévient que 70% des cancers de l’utérus, il reste jusqu’à présent avec le préservatif et le frottis, le meilleur moyen de se protéger. En France, un rattrapage de vaccination devrait probablement avoir lieu pour les jeunes filles de 15 à 19 ans. Au-delà de cette tranche d’âge, il ne sera plus nécessaire étant donné que les femmes seront dans la grande majorité exposées au virus pendant leur vie sexuelle. Pour se protéger, les femmes de 20 à 70 ans devraient alors utiliser les préservatifs et effectuer systématiquement un frottis cervico-utérin tous les trois ans pour dépister d’éventuelles cellules précancéreuses.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.