Un maximum de câlins pour éviter d’attraper un rhume ?

0
446
calin

Une étude selon laquelle les câlins auraient un pouvoir magique anti-stress et aussi anti-rhume a été réalisée par une équipe de chercheurs de la Carnegie Mellon University (Pittsburgh). Les résultats de cette recherche seront disponibles prochainement dans la revue Psychological Science.

Le stress rend vulnérable

En réalisant cette étude, ces chercheurs ont tenté de vérifier si le fait d’avoir tout le temps quelqu’un en qui se confier, avec qui partager ses émotions, et surtout avec qui échanger des signes d’affection, pouvait avoir un lien avec la capacité d’une personne à lutter contre certains virus. En exposant 404 adultes en bonne santé à un virus commun, placés en quarantaine, les chercheurs ont remarquer que ceux qui recevaient un soutien significatif et des câlins plus fréquemment, souffrent moins lorsqu’ils sont malades.

Les câlins renforcent le système immunitaire

A travers cette étude, Sheldon Cohen, professeur de psychologie et auteur de l’étude a relevé que le sentiment d’être soutenu par ses proches, rendait un individu plus fort face à une infection. De même plus une personne reçoit des câlins, mieux il réagit face au stress et renforce par la même occasion son système immunitaire.

« Nous savons que les personnes en conflit avec les autres sont plus fragiles face aux virus… Nous savons aussi que les personnes bénéficiant d’un soutien social sont en partie protégées des effets du stress. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.