« Bring back our girls » : une mobilisation internationale à laquelle les françaises participent

0
334

Le sort des lycéennes nigérianes enlevées est à la Une des actualités internationales. Hier, au Trocadéro, des stars et des inconnues se sont mobilisées pour la campagne « Bring back our girls ».

La communauté internationale réagit

Pour prêter mains fortes à l’armée nigériane dans la recherche des 276 jeunes filles enlevées par la secte Boko Haram, de nombreux pays proposent leur aide. Pour preuve, les américains ainsi que les britanniques envoient sur place une équipe composée de militaires, de membres du FBI, de diplomates, de spécialistes et d’experts. Pour sa part, le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius confirme que la France participerait aux recherches et enverrait une équipe spécialisée, de même pour la Chine.
Ces réactions internationales interviennent juste après que la secte menace de vendre les jeunes filles et de les traiter comme des esclaves. Récemment, dans une vidéo, le chef de Boko Haram affirme avoir converti les lycéennes nigérianes à l’islam et ne les libèrera qu’en échange de prisonniers de la secte. Ce qui a mobilisé le mouvement « Bring Back Our Girls »

 Obama BBOG

#BringBackOurGirls

Suite à ces menaces, le monde entier se mobilisent pour le retour de ces jeunes filles sous l’enseigne « Bring Back Our Girls » ou concrètement « ramenez nos filles » ! Un mouvement qui fait le buzz sur Twitter et les différents réseaux sociaux. Le 7 mai, Michelle Obama partage sur son compte twitter une photo d’elle tenant un message avec le mot « #BringBackOurGirls ». Le mouvement est rapidement suivi par de nombreuses personnalités dont Hillary Clinton, Wyclef Jean, Jessica Alba, Eva Longoria et Christiane Taubira.

AnneAlycia

En France, une mobilisation a eu lieu hier, à Trocadéro rassemblant des inconnues et des personnalités marquantes de la société française. Y ont été présentes, Carla Bruni, Valérie Trierweiler, Julie Gayet, Alexandra Lamy, Léa Seydoux et bien d’autre encore pour répondre à l’appel de la réalisatrice Lisa Azuelos. Lors de cette manifestation, les françaises se sont munies de pancartes avec les mots « Sécurisez le chemin de l’école, #BringBackOurGirls », « Rendez nous nos filles » toujours en référence au mouvement.

NajatParis

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.