Victime d’une attaque à main armée, une femme a été sauvée par son soutien gorge

0
42

Une jeune femme, victime d’une attaque à main armée, a été sauvée in extremis par son soutien gorge, dans une ville de Belem, au Brésil.

Prise pour cible par les malfaiteurs

L’histoire remonte à jeudi 5 février dernier quand une attaque à main armée s’est produite dans une ville de Belem située au nord du Brésil. Attirée par un bruit, Ivete Medeiros sort dans la rue pour voir ce qui se passe. C’est alors que sous les yeux de son mari, elle se fait tirer dessus en plein cœur. A terre, elle entend son mari appeler du secours, mais se rend très vite compte qu’elle n’a pas été touchée par la balle.

« Il a crié « il a tiré » et au moment où j’entendais le second tir, il s’est écrié : « au secours, emmenez ma femme à l’hopital, on lui a tiré en plein coeur » mais je lui ai dit, non, je ne suis pas touchée, je ne sens rien ».

Un vrai miracle

Ivete Medeiros n’en revenait toujours pas quand elle a confié aux enquêteurs avoir entendu des tirs, avoir vu sa robe déchirée par la balle et être pourtant toujours en vie.

« Je n’ai pas vu de sang c’est seulement quelques minutes après que j’ai commencé à avoir mal…Je crois que c’est Dieu qui m’a sauvée. Le soutien gorge m’a aidé, mais c’est Dieu qui m’a épargnée. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.