Un fan de Chelsea vient contredire les faits racontés par l’homme « noir » bousculé dans un métro de Paris

0
12
chelsea

Peu de temps après la déclaration faite par Souleymane S. l’homme « noir » qui a été bousculé par des supporters de Chelsea dans un métro parisien en début de semaine, un autre témoignage vient contredire les faits pourtant prouvés par une vidéo.

Il n’y avait plus de place

Un jeune supporter des Blues Mitchell Mc Coy, âgé de 17 ans, présent dans la même rame de métro que les supporters qui s’en sont pris à l’homme « noir » – mais affirmant n’avoir pas participé à cet acte, a livré une nouvelle version des faits au micro de l’AP. Selon ses dires, l’homme a été repoussé à l’extérieur du wagon juste parce qu’il n’y avait plus de place et non pas parce qu’il était « noir ».

« Cette personne a essayé de monter mais plusieurs personnes l’ont repoussé parce qu’il n’y avait pas de place. Les gens disent que c’est parce que la personne est noire, mais ça n’a rien à voir. Je pense que c’est juste parce qu’il s’agissait d’un supporter du PSG. »

Ce n’était pas un acte raciste

Premier témoin présent à l’intérieur du rame ce jour là à témoigner, ce jeune supporter des Blues a également confié que les chants racistes qu’on peut très bien distinguer dans la vidéo faisaient notamment référence à John Terry, le capitaine de Chelsea, et non pas à l’homme qui a tenté de pénétrer dans le wagon.

« Ça dit «il est raciste, il est raciste » et après je ne sais plus. […] Il n’y a pas que cette fois où des gens n’ont pas pu rentrer. Il y avait des blancs et des femmes qui n’ont pas pu rentrer. C’était juste une question de place. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.