Bordeaux : le pont Jean-Jacques Bosc, un futur pont urbain qui comprendra des activités festives

0
165

La livraison du futur ouvrage métallique se fera à la fin de l’été 2019. D’une longueur de 549 mètres, le pont Jean-Jacques Bosc franchira la Garonne dans le prolongement du boulevard Jean-Jacques Bosc, de Bègles à Floirac.

Floirac abritera une grande salle de spectacles. Actuellement, la phase de sondage du fleuve, par des forages de trente mètres de profondeur, est terminée. Cette phase est décisive pour le choix du type de fondations, pour l’aménagement du futur ouvrage. Selon Olivier Hauquin, chargé du projet à la Métropole de Bordeaux, qui est le maître d’ouvrage, l’existence de marnes, de sables et de graviers a été décelée.

Les marnes sont idéales pour les fondations, car elles sont suffisamment compactes et solides pour l’ouvrage des pieux reliés par du béton. Ainsi, les piles du pont se reposeront sur le béton. Le pont Jean-Jacques s’appuiera sur huit piles avec ses 14 mètres d’envergure.

Comparativement au pont Chaban-Delmas, le pont Jean-Jacques Bosc est plus long de 110 mètres, plus haut de 12 mètres, de plus, la circulation routière sera différente. L’ouvrage tout en métal diffère également du pont Chaban qui est un pont levant.

Une circulation originale alliant les voitures et les piétons

L’originalité de la structure du pont Jean-Jacques Bosc réside dans la conception de la circulation. Elle sera désaxée car on aura à la fois une circulation routière à l’amont du pont, et une circulation piétonne sur l’aval.

Toutes les charges lourdes se porteront sur un côté du pont. Deux fois deux voies sont consacrées à la circulation routière, deux fois une voie pour le transport en commun, situé au milieu, soit une frontière de huit mètres de large entre la circulation routière et piétonne. Le tout sera complété par une voie réservée à un tram-train.

Selon Claude Mellier, vice-présidente de Bordeaux Métropole, ce pont urbain accueillera des activités festives et économiques, tels des foires, des expositions, des manifestations sportives, entre autres.

Le pont passera au-dessus de la voie rapide qui longe la Garonne, et sur la rive gauche, il sera posé sur une culée.

Le cabinet OMA Clément Blanches/Rem Khodas a remporté l’appel à projets, pour une somme de 126 millions d’euros, pour la réalisation du pont Jean-Jacques Bosc.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR