Bombardements de l’Etat Islamique: le ton monte entre l’Egypte et la Libye

0
25

En réponse à la décapitation des 21 Égyptiens chrétiens coptes par le groupe Etat Islamique, l’Égypte avec à sa tête son président, le Général al-Sissi, a bombardé le territoire de la branche libyenne du groupe terroriste. Aussi, le Président al-Sissi demande aux Nations Unies de faire une intervention militaire internationale.

Même si les attaques égyptiennes se sont faites avec l’aide d’une partie de l’armée libyenne, le gouvernement de Tripoli considère que ces attaques sont une atteinte contre « l’intégrité et la souveraineté nationale ».

De son côté, le chef d’Etat égyptien a expliqué dans une interview faite avec la radio française Europe 1 que « la Libye risque de devenir un terreau de terrorisme »: « Ce qui se passe en Libye risque de transformer ce pays en un terreau du terrorisme, qui va menacer l’ensemble de la région, pas seulement l’Egypte. L’Egypte, le bassin méditerranéen et l’Europe doivent le prendre en compte, car la mission n’a pas été menée à son terme par nos amis européens. Nous avons abandonné les libyens aux milices extrémistes ». D’ailleurs, il semble que le groupe Etat Islamique soit présent sur le territoire libyen depuis plus d’un an.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.