Bombardement de l’État Islamique: les opinions divergent en Libye

0
15

Tout de suite après la revendication des assassinats des 21 ressortissants égyptiens par l’État Islamique, l’Égypte a décidé de riposter en bombardant le territoire du groupe terroriste situé en Libye.

Bien que le Général al-Sissi et Hollande ont déjà appelé à réunir le conseil de sécurité de l’ONU, le Président égyptien met l’accent sur le fait qu’il faut impérativement stopper la progression des djihadistes en Libye. L’armée égyptienne, avec l’aide de l’armée libyenne, a déjà bombardé Derna, situé à 1 300 km de Tripoli.

Les avis divergent en Libye

L’armée libyenne fidèle à au gouvernement de Tobrouk a aidé l’armée égyptienne à mener les représailles mais le gouvernement de Tripoli a vivement condamné ces attaques. Dans un communiqué, le porte-parole du gouvernement de Tripoli, Awad Abdel Sadek, met en garde l’Égypte: « Nous voulons rappeler aux autorités égyptiennes qu’elles ont la responsabilité de protéger les citoyens libyens présents dans leur pays, de toute réaction résultant de ces événements ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.