Boko Haram : le groupe islamiste attaque pour la première fois le Niger

0
381

Alors que le Parlement devait approuver lundi l’engagement des forces de sécurité nigériennes pour combattre Boko Haram au Nigéria, le groupe islamiste a mené vendredi une attaque sanglante sur deux villes frontalières du Niger faisant des morts et des blessés.

Un bilan lourd

L’attaque de Boko Haram contre les villes de Bosso et de Doffa, le vendredi 6 février, est la première incursion du groupe islamiste au Niger. Cette offensive islamiste intervient au moment même où le Parlement du Niger s’apprête à voter pour l’engagement de ses troupes au Nigeria afin de lutter contre Boko Haram, avec les armées tchadienne et camerounaise. Le bilan de cette première bataille s’annonce lourd, surtout pour le groupe islamiste qui a perdu 109 de ses hommes. Le communiqué du ministre nigérien de la Défense, Mahamadou Karidjo fait également état de quatre militaires et d’un civil tués ainsi que de 17 blessés et deux militaires disparus.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.