Boko Haram : l’épouse du vice-premier ministre du Cameroun enlevée par la secte

0
180

La secte islamiste continue de faire régner la terreur dans la région, notamment au Cameroun. En effet, cette nuit, des hommes armés, supposés appartenir à Boko Haram, ont attaqué le domicile du vice-premier ministre et ont enlevés son épouse.

Boko haram

Une double attaque islamiste

Dimanche matin, une double attaque islamiste perpétrée par la secte islamiste Boko Haram, à Kolofota, dans l’extrême nord du Cameroun, a fait pas moins de six morts. Mais les membres de la secte ne se sont pas arrêtés là puisqu’ils ont décidé par la même occasion d’enlever plusieurs personnes, dont l’épouse du vice-premier ministre et garde des sceaux, Amadou Ali, un chef traditionnel et des membres de sa famille ainsi que des gendarmes d’après RFI. Face à cette vague de violence, le ministre de la Communication, Issa Tchiroma-Bakary, accuse le Boko Haram de vouloir plonger la région dans la « psychose et la peur ». Un sentiment partagé par de nombreux habitants qui expliquent  » Une attaque comme ça, en plein jour ! C’est vraiment un choc pour tout le monde. »
Après avoir sévit au Nigéria, voilà que la secte islamiste déclenche la panique au Cameroun, non seulement en menant des attaques et des tueries mais en enlevant des membres de cette communauté voisine.

le-groupe-de-terroristes-boko-haram-revendique-desormais_1943655_480x300

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.