Boko Haram : un accord pour la libération des 219 lycéennes

0
40

Le gouvernement nigérien a annoncé ce vendredi qu’un terrain d’entente avec le groupe terroriste a été trouvé pour la libération des jeunes filles et un cessez-le-feu. En effet, le chef d’état major de l’armée nigériane, Alex Badeh a déclaré qu’un accord de cessez-le-feu a été conclu entre le gouvernement fédéral du Nigéria et Jama’atu Ahlis sunna lidda’awati wal-jihad (groupe pour la prédication et le jihad plus connu sous le nom de Boko Haram).

Le premier secrétaire de la présidence Assan Tukur a aussi annoncé qu’un accord avait bien été conclu avec le groupe islamiste mettant fin aux violences. Les familles devraient être soulagées avec cette annonce qui vient après plusieurs manifestations à travers le monde pour dénoncer les six mois de séquestration des adolescentes. Pour rappel, 276 adolescentes âgées de 12 à 17 ans avaient été enlevées le 14 avril dernier dans leur dortoir par des hommes armés et amenés dans la forêt de Sambisa à bord d’un camion. Certaines d’entre elles ont réussi à s’échapper mais 219 jeunes filles sont encore portées disparues. Sur Twitter, Valérie Trierweiler estime que « cet accord entre le Nigéria et Boko Haram laisse entrevoir un espoir, mais nous nous réjouiront lorsque 220 lycéennes seront toutes de retour ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.