Bisphénol A : comment savoir quels produits en contiennent ?

0
62

En janvier 2014, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a identifié les effets nocifs du bisphénol A sur le foie, les reins et les glandes mammaires, en plus de son pouvoir de perturbateur endocrinien. Mais dans le quotidien, repérer les produits qui en contiennent est encore difficile pour le public, alors que cela réduirait considérablement les risques d’exposition.

Le bisphénol A (BPA) est un produit de synthèse qui est utilisé dans la fabrication de plastiques tels le polycarbonate, qui est communément utilisé. Le BPA se retrouve donc dans de nombreux produits de la vie quotidienne. Voici une petite liste non exhaustive de produits qui en contiennent :

  • Les appareils électroménagers : four micro-ondes, mixeurs, bacs de réfrigérateur,
  • Le matériel de haute technologie : téléphones, ordinateurs, CD et DVD, les consoles de jeux,
  • Produits de commerce : reçus de cartes bancaires, tickets de caisse, billets de banques,
  • Le matériel médical : amalgame dentaire,
  • Autres objets de la vie courante : voiture, jouets en plastique, sèche-cheveux, lunettes, tétines…

La présence du polycarbonate est indiqué par le sigle PC et un pictogramme dans lequel le chiffre 7 est inscrit. Si le pictogramme contient les chiffres 1 à 6, c’est que le polycarbonate est absent du produit.

6865846

Malheureusement, il n’est pas toujours facile de savoir si un produit contient ou non du BPA. Le marquage n’est pas obligatoire notamment dans le cas des plastiques alimentaires alors que l’alimentation est responsable à plus de 80 % de l’exposition de la population selon l’Anses. Pour aider les consommateurs à les éviter en l’absence de marquages précis, l’agence a réparti les boîtes de conserves en trois catégories :

  • Les boîtes en verres qui ne contient pas de BPA ou alors en très petite quantité,
  • Les boîtes constituées de deux pièces, comme c’est le cas des canettes de boissons qui n’en contiennent pas en général,
  • Les boîtes constituées de trois pièces (avec un fond, un corps et un couvercle) qui contiennent du BPA pour la plupart. Pour ce genre de boîtes il est précisé que plus le contenu est acide, plus sa teneur en BPA augmente.

Pour réduire les risques que le BPA passe dans la nourriture, l’agence recommande par ailleurs d’enlever les contenants alimentaires (emballages pour plats surgelés et cuisinés, boîtes de conserve…) avant de réchauffer les aliments, elle conseille aussi d’éviter de les garder trop longtemps dans les récipients. Malheureusement, si ce produit est interdit dans les denrées alimentaires, de nombreux autres secteurs continuent à l’utiliser.

6865952

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.