Les brasseurs optent pour l’affichage nutritionnelle sur la bière pour se différencier du vin.

0
14

Les brasseurs européens, par le biais de leur association « the Brewers of Europe », veulent afficher les valeurs nutritionnelles et les ingrédients de leurs bières pour se différencier du vin et autres spiritueux, d’une quantité supérieure en calories.

L’initiative est prônée par les quatre principaux brasseurs européens – Carlsberg, Heineken, AB Inbev et SABMiller, selon le chargé de communication, Simon Spillane. Pour l’instant, aucun détail ni calendrier n’est précisé.

Une réponse aux demandes des consommateurs

Face à l’exigence accrue des consommateurs, en matière d’information et de diététique, et à la perception exagérée des acheteurs, qui estiment la bière beaucoup plus calorique que dans la réalité, les brasseurs veulent à la fois mettre l’accent sur la transparence et l’effet minceur.

Sur la base d’un concept « volontariste », les brasseurs fourniront au fur et à mesure des informations par le biais de leurs compagnies, leurs sites ou les étiquettes des produits.

L’association des brasseurs a publié un tableau des valeurs caloriques pour 100 ml de boissons : 245 Kcal pour le whisky, 82 pour le vin rouge et 46 pour une bière de 4,5 à 5,5% de degré d’alcoolisation, une valeur calorique comparable à un jus d’orange pour cette dernière.

Les réactions virulentes de certains concurrents

Dans un communiqué, Paul Skehan, le directeur général de l’association européenne des spiritueux ou spiritsEUROPE a dénoncé l’initiative des brasseurs européens. A son avis, « l’information aux consommateurs doit se faire à leur profit et non les abuser ». La référence de 100ml sert certes pour la bière, mais constitue un désavantage pour le public car 100ml d’alcool fort est incompatible avec « le boire responsable ».

L’UE a jusqu’alors exempté les boissons alcoolisés d’obligation d’affichage nutritionnelles.Toutefois, la commission pourrait étudier l’opportunité du maintien de cette exception, en vigueur pour les produits alimentaires.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR