Bientôt un smartphone pour détecter la mauvaise haleine

0
17

Une start-up américaine, l’Adamant Technologies travaille actuellement sur un projet de smartphone qui permettra de détecter les odeurs grâce à une puce électronique dotée de quelque 2000 mini-capteurs. A peu près autant que peut en avoir le nez du chien, si l’homme n’en a quant à lui que 400 capteurs.

Cette nouvelle technologie aura un impact bénéfique pour le monde de la médecine car elle permettra de contrôler certaines maladies comme la diabète par exemple.

Elle pourra aussi aider à déceler le niveau d’alcoolémie de son propriétaire.

Grâce à cette petite merveille, l’halitose, cette nuisance buccale vraiment gênante pour le voisinage, ne sera plus désormais un problème pour bon nombre de personnes.

Adamant Technologies a d’ores et déjà commencé à produire les premiers prototypes dans une usine du Texas. Elle sera disponible courant de cette année.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.