Barrage de Sivens: mort d’un manifestant

0
39

Le corps de Rémi, 21 ans, a été retrouvé sur le site du barrage de Sivens.

Les circonstances de la mort

Selon les manifestants, Rémi est mort suite aux affrontements qui ont eu lieu entre les manifestants et les gendarmes. Au cours d’une marche blanche, dans la soirée du samedi au dimanche, des échauffourées ont eu lieu entre les gendarmes et les opposants. Selon Ben Lefetey, porte parole du collectif Sauvegarde de la zone humide de Testet, a déclaré à l’AFP: « Nous ne disons pas que les forces de l’ordre ont tué un opposant, mais un témoin nous a dit que le décès s’était passé au moment d’affrontements ». De leur côté, le Lieutenant-colonel de la gendarmerie a annoncé: « 100 à 150 anarchistes encagoulés et tout de noir vêtus ont jeté des engins incendiaires contre les forces de l’ordre ». L’autopsie du corps de Rémi aura lieu ce lundi après-midi pour être fixé sur les causes de sa mort.

Le barrage de Sivens

Un projet de la construction d’un aéroport en 2012 a provoqué des manifestations autour du site. En effet, la plupart des habitants de la commune de la Loire-Atlantique pensent que le projet est trop coûteux et ne sert qu’à un petit nombre d’exploitants qui pratiquent l’agriculture intensive. Les manifestants ont l’appui de 2.000 personnes et de quelques personnalités dont l’ancienne Ministre Cécile Duflot. Un rapport d’expertise devrait être rendu public la semaine prochaine.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.