Barak Obama a été critiqué pour avoir parlé des crimes commis au nom du Christ

0
39

Le Président américain Barak Obama na devrait pas se laisser aller dans ses propos. Lors du « petit-déjeuner national de prière » qui s’est tenu ce jeudi, le président américain a cru bon de mentionné les crimes et horreurs commis au nom de la foi.

Évidemment, il a condamné Daesh qu’il qualifie de « brutal culte de la mort » en raison des atrocités de ces derniers temps. Sauf que, ne s’arrêtant pas là, Barak Obama a aussitôt évoqué les mêmes faits mais cette fois, les actes de barbarie ont été commis par les Chrétiens. Dans son discours, le président déclare: « Plutôt que monter sur nos grands chevaux et dire que ce genre de choses n’arrive qu’ailleurs, souvenons nous que pendant les Croisades et l’Inquisition, les gens ont commis des actes terribles au nom du Christ. Dans notre propre pays, l’esclavage et la ségrégation ont trop souvent été justifiées au nom du Christ ».

Plutôt que de se remémorer ce petit rappel d’histoire, ce sont les membres de la Droite américaine qui sont montés sur leurs grands chevaux. Ils accusent notamment le président de « déculpabiliser » l’État Islamique.

Pour Jim Gilmore, ancien gouverneur de Virginie, les propos d’Obama « sont les propos prononcés par un président les plus insultants que j’ai jamais entendu de ma vie. Il a insulté tous les Chrétiens des États-Unis ».

Le gouverneur de la Louisiane Bobby Jindal l’accuse quant à lui ne pas être assez ferme contre les terroristes et les djihadistes: « La menace chrétienne médiévale a été maîtrisée, M. le président. S’il vous plaît, occupez-vous de la menace de l’islam radical ».

Le journaliste Ta-Nehisi Coates dans The Atlantic semble défendre les propos du président américain, déclarant que l’Amérique a lui aussi commis des horreurs au nom de Dieu. Un président américain a même écrit que Dieu a créé l’homme noir pour qu’il soit inférieur à l’homme blanc.

« Le christianisme n’a pas “causé” l’esclavage, écrit le journaliste dans The Atlantic, « Mais les gens qui cherchent à avoir du pouvoir tentent presque systématiquement de sanctifier ce pouvoir. C’est ce que les terroristes musulmans de l’État Islamique font aujourd’hui, et c’est ce que les esclavagistes chrétiens et les terroristes chrétiens ont fait pendant une bonne partie de l’histoire américaine ».

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.