Barack Obama : une guerre ouverte contre l’Etat Islamique

0
152

Deux semaines après la décapitation du journaliste américain, James Foley, l’Etat Islamique a de nouveau eu recours à ce même procédé, hier, en exécutant un autre journaliste américain, Steven Sotloff.

La vidéo authentifiée

La vidéo de la décapitation de Steven Sotloff diffusée, le mardi 2 septembre, par les djihadistes de l’Etat Islamique a été authentifiée. La porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Caitlin Haiden, a indiqué ce jour que « Les services de renseignements américains ont analysé la vidéo diffusée récemment, montrant le ressortissant américain Steven Sotloff et ont estimé qu’elle était authentique ». Suite à la mort de ce journaliste, Barack Obama de déclarer la guerre à l’Etat Islamique en déclarant ce mercredi que sa mort ne restera pas impunie et que tous les moyens seront mis en œuvre pour combattre ce groupe de djihadistes. Lors d’une conférence presse, le président américain de marteler que « Quoi que ces meurtriers pensent qu’ils vont réussir en tuant des Américains innocents comme Steven, ils ont déjà échoué », et ce « parce que les Américains, comme les gens partout dans le monde, sont révulsés par leur barbarie. Nous ne nous laisserons pas intimider ».

Mais mis à part le cas de ces deux journalistes fortement médiatisé, il serait important de rappeler que toutes les semaines, des inconnus se font torturer, amputer, crucifier et décapiter par l’Etat Islamique en Irak et en Syrie. Et parmi ces récents massacres, l’Observatoire syrien des droits de l’homme d’affirmer que le groupe de djihadistes a massacré près de 700 personnes dans la province de Deir-al-Zor dans les dernières semaines du mois dernier.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.