Barack Obama a annoncé une nouvelle étape « plus offensive » contre l’El en Irak

0
80

Dans la lutte contre l’Etat islamique en Irak, Barack Obama a fait part d’une étape « plus offensive ». La Maison Blanche essaie ainsi de freiner la progression terroriste mais aussi de remettre sur pied les instances de décision de l’Etat.

Cette étape « plus offensive » est composée de 2 phases. La première est de former un gouvernement en Irak. Il s’agit de redonner une base politique à ce pays. Une mission déjà accomplie depuis que l’ancien Premier ministre Nouri Al Maliki est parti : les nouvelles autorités irakiennes semblent être plus crédibles et plus représentatives. Politiquement, c’est elles qui tiennent les rênes du pays.

La deuxième étape du plan américain est l’envoi de 1500 conseillers militaires en Irak. Leur mission est de former les troupes irakiennes. Ce qui double leurs effectifs car ces militaires stratégiques serviront de guide aux anti-djihadistes.  Et Pour expliquer l’étape « plus offensive », Barack Obama lâche « plutôt que de simplement viser à arrêter la progression de l’El, nous voulons désormais être en position de lancer une offensive ».

Concernant l’aspect sécuritaire, beaucoup de choses restent à faire. Pratiquement, toutes les provinces du nord-ouest de l’Irak sont sous le contrôle des groupes djihadistes de l’El. Ce qui fait que le chemin est encore long pour Washington.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.