S’embrasser équivaut à s’échanger 80 millions de (bonnes) bactéries

0
217
baiser

Une étude réalisée par des chercheurs néerlandais et publiée dans le journal Microbiome confirme qu’un baiser équivaut à un échange de 80 millions de bonnes bactéries. De celles qui permettraient à un couple de mieux combattre les maladies.

Des dizaines de millions de bactéries

Selon cette étude réalisée par des chercheurs néerlandais, un échange de salive qui dure 10 secondes permettent à quelques 80 millions de bactéries de passer par la salive. De ce fait, plus un couple s’embrasse (avec la langue), plus les bactéries de leur microbiote deviennent communes. Grâce à cette flore microbienne, le système immunitaire des deux partenaires se consolide, de sorte qu’ensemble ils arrivent à combattre les mêmes maladies.

Une pratique universelle bénéfique à la santé humaine

Le baiser, ce mouvement qui consiste à toucher une personne avec ses lèvres et qui s’étend (selon les relations) à un échange de salive, serait donc une pratique bénéfique à la santé humaine. La langue est plus ou moins souvent utilisée dans le baiser amoureux, le french kiss comme on s’est habitué à l’appeler.

Les secrets d’un baiser réussi

Et puisqu’il s’agit d’embrasser, alors autant bien le faire avec ces quelques conseils.

– Avoir des lèvres douces en prenant soin de faire un gommage à base de miel.

– Hydrater les lèvres avec un baume ou un stick nourrissant avant de se coucher.

– Eviter la mauvaise haleine en nettoyant régulièrement ses dents.

– Eviter le trac au moment fatidique en inspirant un bon coup et en expirant lentement.

– Ne pas se précipiter et laisser aussi l’autre vous guider dans vos mouvements.

– Choisir un endroit romantique.

Mais aussi rester soi-même dans toutes les situations.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.