Ayrault est inquiet pour l’enseignement de l’allemand dans la réforme du collège de Vallaud-Belkacem.

2
54

Selon l’AFP, Jean Marc Ayrault, ex-Premier ministre et ex-professeur d’allemand, actuel député socialiste de Loire-Atlantique, a adressé une lettre à la Ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem, dans laquelle il fait part de son inquiétude pour l’enseignement de l’allemand, dans le cadre de la réforme des collèges. Notamment en ce qui concerne le dispositif de maintien des classes bi-langues, en 6ème pour la continuité de l’apprentissage d’une langue autre que l’anglais. Cette mesure tend à faire disparaître les classes bi-langues d’enseignement d’allemand, à compter de la 6ème. Il souligne que ces classes, ont « permis à l’allemand de rester au stade de 3ème langue vivante enseignée en France ».

En réponse à Jean Marc Ayrault dans une lettre publique le 15 avril 2015, Najat Vallaud Belkacem, a précisé qu’il ne s’agissait pas de négliger l’enseignement de la langue allemande, car l’apprentissage de la 1ère langue vivant étrangère débutera dès le cours préparatoire (CP) et sera obligatoire afin de rehausser tant à l’oral qu’à l’écrit. Cette méthode contribuera à une plus grande diversité linguistique dans le 1er degré, indique la ministre. De plus, la réforme du collège confortera les modalités d’apprentissage des langues, surtout pour les classes bi-langues. Par ailleurs, les élèves ayant acquis, les bases d’une deuxième langue vivante étrangère, en cours élémentaire, hormis l’anglais, pourront continuer à apprendre ladite langue, en classe de 6ème.

Les expériences menées en 2014, à l’Académie toulousaine et dans les 35 collèges de l’Académie rennaise renforcent l’apprentissage de l’allemand.

Enfin, une hausse des recrutements de professeurs d’allemand, 443 postes en 2014, et 314 en 2015, contre 19% en 2010 illustre « la politique volontariste en faveur de l’apprentissage de l’allemand », conclut la Ministre de l’éducation.

En soirée, Jean-Marc Ayrault a félicité Najat Vallaud-Belkacem pour « son sens du dialogue », en souhaitant la réussite de la réforme du collège.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
  • nicolas

    l’allemand langue parler seulement 110 millions de personne ne sert à rien à l’étranger (hors allemagne suisse et Namibie)

  • Lulu d’Omois

    Cher Nicolas, l’Allemand n’est pas une langue qu’on met dans sa valise pour partir en vacances, comme l’Anglais. L’Allemand est un outil pour TRAVAILLER avec nos voisins. Et je peux vous assurer que c’est appréciable.