Avoir un enfant grâce à un utérus greffé, c’est désormais possible

0
55

L’annonce a été faite par la revue britannique The lancet au début du mois d’octobre. L’exploit est réussi par des médecins Suédois et le premier bébé né à partir d’une greffe utérine a vu le jour au mois de septembre dernier. La mère est une suédoise âgée de 36 ans, elle a reçu un organe de la part d’une amie de sa famille.

Le nouveau né qui s’appelle Vincent est âgé de deux mois.  Il se porte bien malgré le fait qu’il soit prématuré. Le médecin qui a réussi cet exploit est un universitaire. Il s’agit du professeur Mats Brännström de l’université de Göteborg, en Suède, aidé par son équipe. Ce résultat est le fruit de 15 années de recherches qui n’ont pas été de tout repos. La portée est grande puisqu’elle devrait permettre à environ 200.000 femmes européennes de pouvoir espérer donner naissance à des bébés.

Mais pour le moment, les médecins veulent éviter toute précipitation. C’est pourquoi, avant de généraliser ce nouveau type de transplantation, 6 autres femmes sont actuellement suivies par le service du docteur Mats Brännström. Ce qui n’empêche pas à certains professionnels de commencer à saluer son exploit comme le professeur René Frydman, père scientifique du premier bébé éprouvette français.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.