Un aveugle américain de 66 ans retrouve la vue grâce à un œil bionique

0
682

L’homme de 66 ans est aveugle depuis 30 ans. Il l’est devenu à cause d’une maladie appelée rétinite pigmentaire. Mais grâce à un implant oculaire, il retrouve partiellement la vue.

Une bonne nouvelle pour les aveugles. Les recherches effectuées sur l’œil et son anatomie  ont prouvé qu’il y a des pistes pour combler les dommages causés par les maladies oculaires qui affectent la vision. Aujourd’hui, certains des scientifiques qui ont mené les recherches ont eu à concevoir des dispositifs efficaces. Et c’est l’un de ces dispositifs qui est testé sur Larry Hester, l’américain de 66 ans. Le dispositif est appelé Argus II Retinal Prosthesis, un système composé de différentes parties. Il a pour but de combler la perte des photorécepteurs en envoyant instantanément les signaux vers les cellules en contact avec  le nerf optique. C’est pourquoi, le patient porte des lunettes ayant une mini caméra qui capte tout ce qu’il regarde. En dernière étape, la mini caméra envoie les images à un petit ordinateur externe à travers un câble fin.

La rétinite pigmentaire que Larry Hester avait atteinte a de façon progressive détruit tous les photorécepteurs de son œil. Un choc désespérant pour la victime. « Ça été un choc vraiment accablant.  A l’époque,  j’avais juste 33 ans » a-t-il raconté. Cependant, il a pu bénéficier de ce dispositif grâce à sa femme qui en a entendu parler.  La Food Drug Administration (FDA) l’avait déjà approuvé et avait ainsi donné son accord pour le tester chez des personnes atteintes de la même maladie que Larry. Aux Etats-Unis, les patients concernés sont entre 50 et 100 mille. Larry Hester est alors devenu le premier patient à profiter du système Argus II Retinal Prosthesis à l’Université de Duke.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.