Attentats de Paris: 4 personnes placées en garde à vue

0
12
Amédy Coulibaly, auteur de la fusillade de Montrouge et de la prise d'otages de l'Hyoer cacher de la porte de Vincennes

Quatre personnes, dont la gendarme qui a été suspendue de ses fonctions en février ainsi que son compagnon, ont été placées en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris perpétrés par les frères Kouachi et Amédy Coulibaly.

Selon une information d’Europe 1, quatre personnes ont été placées en garde vue dans le cadre de l’enquête sur les attaques de Charlie Hebdo et de Montrouge et la prise d’otages de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes au mois de janvier. Emmanuelle, une ancienne gendarme, suspendue de ses fonctions en février, ainsi que son compagnon, Amar R., un proche d’Amédy Coulibaly, dont le portable a été localisé près des lieux de la prise d’otages le 9 janvier dernier, et deux autres hommes sont concernés par cette garde à vue.

Amar R. a été incarcéré le 23 janvier dernier. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen émis par l’Espagne pour trafics d’armes et de stupéfiants. Le jeune homme  a été retiré de la prison pour être placé en garde à vue. Sa compagne, Emmanuelle, a été suspendue de ses fonctions d’adjudante de la gendarmerie nationale après avoir consulté les fiches de son compagnon et apporté du courrier à ce dernier en prison.  Elle est également entendue par la police judiciaire.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.