Un attentat contre un bus de pèlerins libanais fait 9 morts dont 6 Libanais à Damas

0
19
attentat

Un attentat contre un bus transportant des pèlerins chiites a fait 9 morts dont 6 Libanais à Damas, dimanche 1er février. Une attaque revendiquée par le Front-Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Une attaque suicide

Les noms des six Libanais tués dans cet attentat ont été publiés dans un communiqué par l’agence libanaise organisatrice du pèlerinage à Damas. Les trois autres morts n’ont par ailleurs pas pu être identifiés dans l’état où ils ont été retrouvés. L’OSDH, Observatoire syrien des droits de l’Homme a confié que cette attaque perpétrée au cœur de la capitale syrienne, près du souk al-Hamidiyé, relève d’une attaque suicide. Une hypothèse confirmée par la télévision syrienne d’information en continu, al-Ikhbariya, qui a publié des images montrant des lambeaux de chair qui jonchaient le sol. A côté, on pouvait également observer l’avant de l’autobus qui a été complètement détruit par l’explosion. D’autres victimes dont des hommes et des femmes au visage ensanglanté ont également témoigné de la violence de cette attaque revendiquée par le Front Al-Nosra.

Une vengeance du Front Al-Nosra

Peu de temps après cet attentat, le Front Al-Nosra a publié un message sur le Twitter du groupe.

« Un des héros du Front Al-Nosra a été capable d’entrer dans un bus transportant un grand nombre de chiites venant de la banlieue sud de Beyrouth au Liban (…) et a fait détonner sa ceinture d’explosifs au milieu du groupe ».

Un message adressé directement à l’armée libanais Hezbollah qui combat les rebelles sunnites au côté des forces du régime syrien de Bachar al-Assad.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.