Attentat à Tunis : La troisième victime française n’a pas encore été identifiée

0
32
tunis

Mise à jour

L’identité de la troisième victime française reste inconnue à ce jour, selon Marc de Chalvron. Il a été par ailleurs notifié qu’il s’agit d’une « femme française qui participait comme la plupart des victimes, à une croisière ». Il a également été notifié que la plupart des blessés ont déjà été rapatrié en France.

« La plupart ont été rapatriés en France, il en reste toujours quelque uns ici en Tunisie, les plus sérieusement touchés. L’un deux est même dans un état toujours préoccupant. »

Par ailleurs, les deux navires de croisière MSC et Costa qui comptaient chacun plusieurs victimes, sont arrivés à Marseille samedi 21 mars.

Une troisième victime française identifiée

Le nombre de français tués dans l’attentat à Tunis, mercredi 18 mars, a augmenté. Le ministère tunisien de la Santé vient d’annoncer ce vendredi qu’une troisième victime d’origine française vient d’être identifiée parmi les 20 touristes étrangers décédés au musée du Bardo.

Le ministère de la Santé a également annoncé qu’il reste environ trois autres victimes à identifier sur place. Parmi ceux qui ont déjà pu être identifiés, le Docteur Noufel Somrani, directeur de l’unité de l’urgence au ministère a relevé la présence de 4 Italiens, 1 Polonaise, 3 Japonaises, 1 Belge, 3 Français, 1 Britannique, 1 Colombien, 2 Espagnols, et 1 Australo-Colombien.

Pour rappel, l’attentat qui a visé le musée Bardo, à Tunis mercredi dernier a fait au total 21 morts et 40 blessés grave. Les deux assaillants ont été également tués dans la foulée par les policiers qui ont lancé un assaut au musée. Neuf autres personnes soupçonnées d’avoir eu un lien avec les deux auteurs ont également déjà été arrêtés.

L’enquête continue.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.