Attentat à Tunis : 9 complices présumés des deux assaillants ont été arrêtés

0
12
tunisie

Ce jeudi 19 mars, au lendemain de l’attentat qui a visé le musée de Bardo, à Tunis, les autorités tunisiennes ont déjà arrêté neuf suspects. Dans un communiqué, la présidence a annoncé que ces neufs personnes sont soupçonnées d’avoir été en contact avec les deux assaillants, déjà identifiés. Leur identité ainsi que le rôle qu’ils ont tenu dans cette attaque n’ont par ailleurs pas encore été dévoilés.

«Le chef du gouvernement (…) a indiqué que les forces de sécurité avaient pu arrêter quatre éléments en relation directe avec l’opération [terroriste] et cinq autres soupçonnés d’être en relation avec cette cellule.»

La Tunisie assistée par de nombreux pays

Ayant renforcé les mesures déjà mises en place pour lutter contre le terrorise au pays, la Tunisie a reçu le soutien de nombreux pays dont la France. Ce vendredi 20 mars, le ministre de l’intérieur français, Bernard Cazeneuve, sera en déplacement à Tunis pour un entretien avec son homologue tunisien sur la question. La nouvelle a été annoncée par Manuel Valls ce jeudi lors d’une conférence de presse :

« Le ministre de l’intérieur français, Bernard Cazeneuve, se rendra vendredi soir à Tunis pour rencontrer son homologue tunisien et examiner en commun l’ensemble du dispositif [de la coopération antiterroriste franco-tunisienne] qu’il faut encore davantage renforcer. »

La Presse a parallèlement rapporté que les médias ont également relayés des appels à l’union nationale :

« Institutions de l’Etat, société civile, médias et citoyens sont appelés à agir comme un seul homme pour placer les intérêts de la patrie au-dessus de toute considération politique, partisane, corporatiste ou idéologique. »

Une attaque sans précédent

L’attaque du mercredi 18 mars qui a eu lieu au musée du Bardo, à Tunis, a tué une vingtaine de touristes dont deux Français. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier pour la Tunisie, depuis l’attentat-suicide du mois d’avril 2002 qui a frappé une synagogue à Djerba, tuant 21 personnes dont 2 Français, 14 Allemands et 5 Tunisiens.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.