Attentat contre Charlie Hebdo : Gérard Depardieu plaint les musulmans victimes d’amalgames

0
113

De passage à Angers à l’occasion du Festival de cinéma Premiers Plans, Gérard Depardieu est revenu sur l’attentat contre Charlie Hebdo et a confié lors d’une conférence de presse qu’il plaignait à la fois les auteurs de l’attaque autant que les victimes.

Gérard Depardieu et la France

Fin janvier dernier, Gérard Depardieu a tenu une conférence de presse angevine, à l’occasion du Festival de cinéma Premiers Plans. Au cours de son discours, l’acteur français parlait un peu de tout : de sa vie caucasienne, des manifestations pour la retraite à 60 ans et également de l’attaque contre Charlie Hebdo. S’il assurait se sentir vraiment bien actuellement en Russie, Gérard Depardieu se sent toujours concerné par ce qui se passe en France d’où il a été chassé. Et quand il voit des gamins de 14 ans participer à des manifestations pour la retraite à 60 ans, il ne peut s’empêcher de leur balancer :

« Casse plutôt une voiture. Casse une bagnole ! »

Les musulmans victimes d’amalgames

Un peu plus loin dans son discours mais sans trop s’y attarder, Gérard Depardieu est revenu sur l’attentat contre Charlie Hebdo. Profondément touché par les événements comme la plupart, l’acteur avoue aussi avoir de la peine pour les musulmans qui sont depuis victimes d’amalgames.

« Il y a trop de monde qui en a déjà parlé… J’ai été choqué, comme tout le monde. Je connaissais très bien Wolinski, Cabu, et je connaissais leurs caricatures. Ça fait partie de cet élan de liberté qui vient de 1968 et 1981, avec les radios libres et tout ce qu’il se passait. Maintenant, je ne vais pas non plus trop exagérer, je plains autant les musulmans que les victimes, parce qu’il y a des amalgames. Il faut faire un travail là-dessus, que ne fait aucun politique. La preuve, on m’a viré de la France!On préférait me voir à l’extérieur. Je suis donc très souvent dans ces pays où ils ont des cultures que je respecte. »

Extrait de la conférence de presse de Gérard Depardieu à Angers

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.