François Hollande sous haute protection depuis les attentats contre Charlie Hebdo

0
41
hollande

Depuis les attentats contre Charlie Hebdo, le président français François Hollande a été placé sous haute sécurité. Le palais de l’Elysée est désormais sous la surveillance de policiers et de gendarmes dont le nombre a relativement augmenté depuis les attentats de Paris. La rue du Faubourg Saint-Honorée est également fermée à toute circulation depuis le 7 janvier.

Une protection maximale

François Hollande a été placée sous une protection maximale depuis les attentats qui ont frappé la France en début d’année. Le palais de l’Elysée est désormais surveillé par un grand nombre de policiers à l’extérieur et par des gendarmes dont le nombre a également augmenté à l’intérieur. Les premiers comme les derniers sont lourdement armés, selon le vice-président de la Fédération française de la protection rapprochée qui s’est confié au Figaro. Des gilets pare-balles, des fusils d’assaut ainsi que des mallettes en kevlar ont ainsi été mis à la disposition des policiers et des gendarmes pour assurer la sécurité de l’Elysée.

Plus de motards pendant les déplacements

La sécurité du président lors de ses déplacements a également été relativement renforcée. Il est désormais accompagné de plus de motards qu’auparavant et sa voiture devrait également rouler à plus grande vitesse sans jamais s’arrêter à aucun moment.

Une nouvelle disposition de sécurité révélée au grand public alors que le président François Hollande s’apprête à faire un bain de foule à l’inauguration du Salon de l’Agriculture le 21 février.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.