Au moins une soixantaine de victimes (tuées ou blessées) dans l’attaque d’un hôtel à Mogadiscio

0
15
mogadiscio

Le bilan officiel reste pour le moment inconnu mais une source policière a confié à l’AFP qu’une attaque perpétrée contre un hôtel de Mogadiscio a fait au moins 11 victimes ce vendredi 20 février. De nombreux blessés graves sont aussi à déplorer.

25 à 60 morts

De minute en minute, le bilan s’alourdit davantage. Une source à la présidence somalienne qui a requis l’anonymat parle d’au moins 25 morts. Une autre source sécuritaire occidentale a également confié auparavant que l’attaque qui a déjà pris fin, a fait une soixantaine de victimes dont des blessés et des morts.

Le maire-adjoint de Mogadiscio est mort

De source sécuritaire occidentale, le bâtiment était occupé par de nombreux ministres au moment de l’attaque ainsi que d’autres responsables somaliens. Cette même source a confié également à l’AFP que le maire-adjoint de Mogadiscio a été tué, et le vice-Premier ministre ainsi que le ministre des Transports ont été blessés. Aburahman Ali, un policier témoin du drame raconte les faits.

« Le bâtiment a été salement touché, les explosions étaient très puissantes et j’ai vu les corps de 11 personne…Il y avait aussi de très nombreux blessés, dont beaucoup grièvement. »

Un autre témoin, Ali Hussein a confié avoir « compté dix corps » et vu des « gens couverts de sang ».

Une attaque revendiquée par les insurgés islamistes shebab

L’attaque a été revendiquée par les insurgés islamistes shebab qui ont fait une déclaration à l’AFP via une porte-parole militaire, peu de temps après les faits.

« Nos « moujahidine » sont à l’intérieur du Central Hotel et ont attaqué sans peu…L’objectif est de tuer les responsables (somaliens) apostats ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.