Attentat à Copenhague : Un groupe de jeunes musulmans retirent les fleurs déposées en hommage au tueur présumé des attaques

0
11

Lundi 16 février, des dizaines de personnes sont venues déposer des bouquets et des bougies à l’endroit où l’auteur des attaques de Copenhague a été abattu par les policiers. Des gerbes de fleurs qui ont par la suite été écartés par un groupe de jeunes musulmans venus les remplacer par deux feuilles blanches.

Hommage aux victimes

En hommage aux victimes de l’attaque terroriste qui a eu lieu à Copenhague le week-end dernier, de nombreuses personnes sont venues déposer des bouquets de fleurs dimanche, devant le bâtiment du centre culturel et la grande synagogue. Lundi, une dizaine de bouquets ont également été déposés dans la rue où l’auteur présumé des deux attentats a été tué par les policiers dans la nuit du samedi 14 à dimanche 15 février. Interrogés par les journalistes venus couvrir cet événement, certains manifestants ont témoigné de leur sympathie envers l’assaillant présumé. D’autres se sont présentés comme étant ses amis et une personne a également confié avoir voulu effectuer un geste de « pardon ».

Des frères du tueur

Dans l’après-midi du lundi 16 février, un groupe de jeunes musulmans est arrivé sur les lieux où les fleurs ont été déposées. Alors que des policiers se trouvaient juste à proximité, ils se sont mis à écarter les gerbes de fleurs pour y déposer deux feuilles blanches marquées :

« Qu’Allah soit miséricordieux avec toi. Repose en paix. »

Ces jeunes musulmans qui se sont présentés comme étant des « frères » du tueur présumé, ont expliqué que la tradition musulmane ne permet pas de déposer des fleurs en mémoire des morts. Ils ont également confié que le tueur présumé a été qualifié prématurément de « terroriste » par les médias. Eux qui trouvent également que la société danoise est plus protectrice envers les juifs qu’à l’égard des musulmans. Le groupe est ensuite parti tranquillement en criant Allahu Akbar.

La scène a été filmée par des journalistes.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.