Assassinat des 21 Égyptiens coptes: al-Sissi et Hollande demandent la réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies

0
23

A la suite d’un long entretien téléphonique entre les Présidents Hollande et al-Sissi, il a été convenu entre les deux dirigeants qu’une demande d’ouverture d’un conseil de sécurité des Nations Unies sera faite, afin de prendre des mesures à la suite des tragiques événements qui sont survenus en Égypte.

Un communiqué de l’Élysée explique cette décision: « Les deux chefs d’État ont évoqué la situation en Libye et l’extension des opérations de Daech dans ce pays. Ils ont souligné l’importance que le Conseil de sécurité se réunisse et que la communauté internationale prenne de nouvelles mesures pour faire face à ce danger. Ils ont affirmé leur volonté d »œuvrer pour la paix et la sécurité, dans la région et sont convenus de poursuivre leur concertation dans ce but ».

En ce jour de la signature des ventes des 24 Rafale aux Égyptiens, le Président français François Hollande a tenu de nouveau à manifester sa solidarité envers l’Égypte. Le ministère des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué que Sameh Shoukry, le chef de la diplomatie égyptienne « se rend à Washington pour participer à un sommet antiterroriste du 18 au 20 février, pour y affirmer la position de l’Égypte face au terrorisme: laisser la situation en l’état en Libye sans une intervention ferme pour y stopper la progression des organisations terroristes représenterait une menace claire pour le sécurité internationale et la paix ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.