Plusieurs personnes interpellées dans le 93 soupçonnées d’appartenir à un réseau de recrutement de candidats au jihad vers la Syrie

0
35
jihad

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et la police judiciaire parisienne ont interpellé plusieurs personnes dans les communes de Montfermeil, Clichy-sous-Bois, Bagnolet, Livry-Gargan ainsi que dans la région de Lyon (Rhône), mardi. Soupçonnées d’être impliquées dans une filière jihadiste vers la Syrie, ces recruteurs présumés sont notamment âgés de 21 à 46 ans.

Recrutement de candidats au jihad vers la Syrie

Selon les informations rapportées par la DGSI et la police judiciaire parisienne sur commission rogatoire du pôle antiterroriste, ces arrestations font suite à l’ouverture d’une information judiciaire pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». La plupart des suspects ont ainsi participé de différentes manières à un « recrutement de candidats » au jihad vers la Syrie selon Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur. Une source proche de l’enquête a par ailleurs confié qu’ils font partie d' »un réseau francilien plus large dont les membres ont rejoint la Syrie en trois vagues : en mai, en été et en septembre 2013. Certains d’entre eux seraient d’ailleurs toujours sur place.

Une alerte venant de parents désemparés

Suite à la récente déclaration faite par le préfet Philippe Galli concernant une soixantaine d’habitants du 93 qui seraient partis faire le jihad en Syrie ou en Irak, de nombreux parents désemparés ont signalé un départ inquiétant dans leur famille. C’est à partir des données fournies par ces familles et remises aux commissariats locaux que la DGSI et la police judiciaire parisienne ont réussi à interpeller ces nombreuses personnes. A noter que 6 des 93 personnes parties faire le jihad en Syrie et en Irak y ont trouvé la mort.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.