Arnold Abbott : L’Américain de 90 ans risque deux mois de prison s’il continue à nourrir les sans-abris

2
609
arnold_abott

L’Américain Arnold Abbott a affirmé qu’il continuera à donner à manger aux sans-abris malgré la loi qui risque de le mettre en prison pendant deux mois.

Une ordonnance qui interdit la distribution de nourritures aux sans-abris

Arnold Abbott dirige une organisation qui oeuvre dans la distribution de nourriture aux sans-abris de Fort Lauderdale, en Floride, depuis deux décennies. La nonagénaire, surnommé également Chef Arnold, a pourtant reçu, ce vendredi, une ordonnance qui lui interdit de continuer son oeuvre de charité pour des raisons de santé publique et de sécurité.

L’ami des pauvres

Interrogé sur sa conviction à continuer malgré les menaces d’emprisonnement dont il fait l’objet depuis quelques temps, Arnold Abbott a juste déclaré qu’il y avait tellement de sans-abris à Fort Lauderdale qu’il est impossible de trouver un tapis assez grand pour les y cacher tous.

« On ne peut simplement pas cacher les sans-abris sous le tapis (…) Il y a 10.000 sans-abris dans le comté de Broward, la majeure partie d’entre eux sont à Fort Lauderdale, et il n’existe pas de tapis suffisamment grand pour tous les cacher ».

Tentative d’intimidation

En moins d’une semaine, Arnold Abbott a déjà été arrêté à deux reprises, pour avoir donné à manger à des mendiants. La dernière arrestation date du mercredi 5 novembre dernier quand il a été surpris en train de donner à manger à des mendiants dans un parc de Fort Lauderdale. Dimanche auparavant, il avait également été arrêté avec deux pasteurs chrétiens.

Equilibrer les besoins de toute la population

Selon le communiqué publié par la police de Fort Lauderdale, l’ordonnance qui a été assignée à Arnold Abbott n’avait rien de méchant. La police d’expliquer qu’il s’agit juste d’une mesure à prendre pour veiller à l’équilibre des besoins de toute la population de la ville.

« L’objectif de l’ordonnance n’est pas d’éviter que l’on donne à manger aux sans-abris mais bien d’équilibrer les besoins de toute la population de la ville »

D’ailleurs, le maire de la ville, Jack Seiler d’expliquer qu’il y a beaucoup d’endroits en ville qui proposent aux sans-abris d’améliorer leur situation.

2 mois de prison et 500 dollars d’amende

Ce que risque Arnold Abbott en s’entêtant à agir de la sorte avec les sans-abris, explique la police, c’est un emprisonnement de deux mois plus une amende de 500 dollars.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.