Armement de l’Ukraine: la pression monte

0
12

Jusqu’ici, les États-Unis se sont abstenus de fournir des armes à l’armée ukrainienne qui combat actuellement contre les séparatistes pro-russes.

Mais la poursuite des conflits en viendrait-elle à bout de cette abstention ? A Washington, ce lundi, de hauts responsables ont déclaré dans un communiqué vouloir fournir des armes « défensives » à l’Ukraine. Ces déclarations n’ont actuellement rien d’officielles mais le président Barak Obama examinerait sérieusement cette option.

Un rapport a été cosigné par Michele Flournoy (ancienne adjointe du Pentagone dont le nom avait été évoqué pour succéder à Chuck Hagel), Ivo Daalder (ancien représentant permanent des États-Unis à l’OTAN), John Herbst (ancien ambassadeur à Kiev) et Strobe Talbott (ancien secrétaire d’État adjoint): ces derniers estiment que l’Occident est en train de perdre sa crédibilité en n’affirmant pas sa position et qu’il faut livrer des armes « pour augmenter les ­risques et les coûts pour la Russie de toute nouvelle offensive ­majeure ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.