France : des pertes financières risquent d’entraîner 3 500 suppressions d’emplois probables chez Areva

0
15

Le Figaro a révélé que le groupe nucléaire Areva risque de procéder à 3 500 suppressions d’emplois. Cette décision fait partie du plan d’économie d’Areva, et le volet social sera traité en réunion avec les syndicats, ce jeudi 7 mai 2015.

L’objet de la réunion avec les groupes syndicaux sera axé sur « l’application du plan de compétitivité » communiqué au début de mars.

En 2014, Areva a subi une perte nette de 5 milliards d’euros. Un plan d’économie de 1 milliard d’euros sera mis en place, jusqu’en 2017, et concernera notamment la politique d’achats, la productivité, assortis de suppressions de postes.

Si le quotidien le Figaro, a déclaré la suppression possible de 1 000 à 4 000 emplois, un responsable syndical a davantage évoqué le chiffre de 2 500. Areva compte actuellement 45 000 salariés, dont 30 000 en France. Le groupe Areva appartient à 87% à des capitaux publics.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR